Les Aveux de la chair de Michel Foucault : réflexions sur les enjeux éthiques et scientifiques d’une édition posthume

Publié dans Archives de philosophie, octobre-décembre 2019, tome 82 (4), p. 808-812.

Evénement philosophique et éditorial

La lecture des Aveux de la chair[1], publié en 2018 aux éditions Gallimard par Frédéric Gros, est une expérience temporelle singulière : ce manuscrit rédigé avant L’Usage des plaisirs et Le Souci de soi, mais figurant dans le plan foucaldien en quatrième position dans l’Histoire de la sexualité, est édité plus de trente ans après la mort de l’auteur, alors que les concepts foucaldiens ont largement infusé tous les discours théoriques, politiques et même ordinaires sur la sexualité. Ce propos porte sur les difficultés d’un tel décalage, et les questions d’éthique de l’édition qu’il met en lumière.

Continuer la lecture

Séminaire de PhiLiA : compte rendu de la séance du 23 octobre

Pour cette seconde séance du séminaire de PhiLiA, 17 personnes étaient présentes, dont Julie Anselmini et Jean-François Castille (Université de Caen Normandie, Laslar), Luciana Romeri (Université de Caen Normandie, Craham), Bernard Gendrel (Paris 12), Pierre Fasula (ISPJS, Paris 1), Claudio Veloso (auteur de Pourquoi la Poétique d’Aristote ?) et Maud Pouradier (Université de Caen Normandie, Identité et Subjectivité). Des étudiants de master de Lettres Modernes et de philosophie, ainsi qu’une étudiante de licence de philosophie, se sont joints aux discussions.

Le but de cette séance était de travailler sur les thèse de Mimesis as make-believe de Kendall Walton, en s’appuyant plus spécialement sur son article « Fearing fictions« .

Continuer la lecture

Mercredi 20 novembre, journée d’études à l’ESAM de Caen sur la représentation.

Affiche du séminaire annuel d’Identité et Subjectivité

Dans le cadre du séminaire de mon équipe d’accueil Identité et Subjectivité, dont le thème annuel est la représentation, une journée d’études est plus spécialement dédiée à la philosophie de l’art.

Nous aurons le plaisir d’entendre Patricia Limido (Rennes 2), spécialiste de Roman Ingarden (« L’entre deux mondes de la vie intentionnelle selon Roman Ingarden »), et mon collègue de l’ESAM Laurent Buffet (« La désesthétisation de l’art contemporain:   les enjeux politiques de la représentation à   l’heure du capitalisme tardif »). Je proposerai quant à moi une communication sur Michel Foucault (« Foucault et la représentation : des Mots et  les Choses à la conférence sur Manet« ).

La journée d’études a lieu le mercredi 20 novembre 2019 de 11h à 17h à l’ESAM de Caen  (17 cours Caffarelli, 14000 Caen). Pour plus d’information, contacter Gilles Olivo, directeur de l’équipe Identité et Subjectivité (gilles.olivo@unicaen.fr). 

Découverte de la « deixis fonctionnelle », théorisée et mise en pratique par Bruno Haas

Il est rare qu’un philosophe de l’art propose une méthode pratique d’analyse des oeuvres d’art, et tente de la mettre à l’épreuve d’oeuvres précises. C’est en allant à l’atelier proposé au Louvre le 25 octobre autour du Parnasse de Mantegna que j’ai découvert la proposition théorique et pratique de Bruno Haas d’une deixis fonctionnelle.

Mantegna, Le Parnasse, musée du Louvre
Continuer la lecture

Séminaire de PhiLiA : séance du 23 octobre 2019

Mercredi 23 octobre 2019, le groupe de réflexion interdisciplinaire PhiLiA (philosophie de la littérature et de l’art) reprend ses travaux. La séance, qui se déroulera à l’université de Caen, sera consacrée aux thèses de Kendall Walton. Dans Mimesis as make-believe, le philosophe propose une théorie de la représentation pouvant s’appliquer aussi bien aux romans qu’au cinéma, à l’opéra et à la peinture. Dans le contexte français d’une division radicale entre philosophie de la littérature et philosophie de l’art, les thèses de Kendall Walton connaissent donc en France peu d’héritiers. On se penchera donc sur ce classique de la théorie de la représentation, et sur ses conséquences dans le champ institutionnel français.

La séance se déroulera mercredi 23 octobre 2019 de 14h à 17h à l’université de Caen, campus 1, Maison de la recherche en sciences humaines (MRSH), salle SH 126. Toute personne intéressée peut participer au séminaire.

Contact : maud.pouradier@unicaen.fr

Séminaire de PhiLiA : compte rendu de la séance du 5 juin 2019

Séance inaugurale du groupe PhiLiA

Présents : Pierre Fasula, Maud Pouradier, Claudio Veloso, Jean-François Castille, Bernard Gendrel, Agathe Novak-Lechevalier, Frédéric Slaby, Dimitra Dardagni.

Pourquoi une groupe de réflexion sur la philosophie de la littérature et de l’art ?

Traditionnellement, le champ esthétique tel qu’il fut délimité par Hegel comprend tous les anciens beaux-arts et la littérature. On observe cependant depuis une vingtaine d’années en France la séparation et la distinction entre deux domaines : la philosophie de l’art d’une part, qui est l’héritière institutionnelle de l’esthétique, et la philosophie de la littérature d’autre part, qui se rattache plutôt à l’éthique. Comment expliquer ce phénomène étrange, qui semble typiquement français ?

Continuer la lecture