Compte rendu de la rencontre avec Vincent Jouve (séminaire de PhiLiA du 21 octobre 2020)

Prévue initialement au printemps 2020, la venue de Vincent Jouve (Pr. à l’université de Reims) au séminaire du groupe PhiLiA (Philosophie de la Littérature et de l’Art) avait dû être reportée au 21 octobre en raison du confinement. La séance, prévue à 14h en salle des actes de la MRSH, ne commença finalement qu’à 14h20, car le public (50 étudiants et collègues de littérature, philosophie, sociologie et études culturelles) fut si nombreux qu’il fallut déplacer le séminaire à l’Amphi de la MRSH, où la « distanciation sociale » pouvait être respectée. Que le personnel de la MRSH et de la DSI, qui nous aida rapidement à déménager le matériel de visioconférence et à orienter le public, soit remercié.

Selon sa formule habituelle, la séance consista à faire la synthèse, chapitre par chapitre, de l’ouvrage étudié (Pouvoirs de la fiction. Pourquoi aime-t-on les histoires ?) et à discuter les thèses de l’auteur. Les échanges se cristallisèrent autour des points suivants :

Continuer la lecture

Mercredi 21 octobre 2020 14h-16h : reprise des séances de PhiLiA avec l’invitation de Vincent Jouve

Le séminaire de PhiLiA (Philosophie de la Littérature et de l’Art) reprend ce mercredi 21 octobre à 14h (université de Caen, campus 1, MRSH, salle des actes) avec l’invitation de Vincent Jouve, à l’occasion de la parution de son livre Pouvoirs de la fiction. Pourquoi aimons-nous les histoires ? Nous poursuivrons ainsi nos réflexions sur l’imitation, la fiction et les émotions qui y sont liées.

L’esprit de PhiLiA par temps de covid ne change pas : discussions, échanges, interdisciplinarité et amitié intellectuelle. Les conditions sanitaires en Normandie nous permettent d’organiser une rencontre en chair et en os à l’université de Caen, MRSH, salle des actes. Toutefois, le séminaire sera également diffusé en webconférence, afin de permettre à ceux qui doivent être particulièrement prudents de participer aux discussions.

Pour obtenir le lien de connexion, contacter : maud.pouradier@unicaen.fr (en indiquant dans le titre du courriel Philia).

Samedi 21 mars 2020, Vincent Jouve invité au séminaire de PhiLiA

Le dernier livre de Vincent Jouve fera plus spécialement l’objet des discussions.

[ANNULE ET REPORTE AU MERCREDI 21 OCTOBRE 2020] Samedi 21 mars 2020, de 10h30 à 13h, le groupe de réflexion PhiLiA recevra Vincent Jouve à l’occasion de la publication de son dernier livre Pouvoirs de la fiction. Pourquoi aime-t-on les histoires ? (Armand Colin, 2019). La rencontre aura lieu dans la salle des thèses de la Maison de la recherche en sciences humaines de l’université de Caen Normandie.

Pour tout renseignement : maud.pouradier@unicaen.fr

Séminaire de PhiLiA : compte rendu de la séance du 23 octobre

Pour cette seconde séance du séminaire de PhiLiA, 17 personnes étaient présentes, dont Julie Anselmini et Jean-François Castille (Université de Caen Normandie, Laslar), Luciana Romeri (Université de Caen Normandie, Craham), Bernard Gendrel (Paris 12), Pierre Fasula (ISPJS, Paris 1), Claudio Veloso (auteur de Pourquoi la Poétique d’Aristote ?) et Maud Pouradier (Université de Caen Normandie, Identité et Subjectivité). Des étudiants de master de Lettres Modernes et de philosophie, ainsi qu’une étudiante de licence de philosophie, se sont joints aux discussions.

Le but de cette séance était de travailler sur les thèse de Mimesis as make-believe de Kendall Walton, en s’appuyant plus spécialement sur son article « Fearing fictions« .

Continuer la lecture

Séminaire de PhiLiA : séance du 23 octobre 2019

Mercredi 23 octobre 2019, le groupe de réflexion interdisciplinaire PhiLiA (philosophie de la littérature et de l’art) reprend ses travaux. La séance, qui se déroulera à l’université de Caen, sera consacrée aux thèses de Kendall Walton. Dans Mimesis as make-believe, le philosophe propose une théorie de la représentation pouvant s’appliquer aussi bien aux romans qu’au cinéma, à l’opéra et à la peinture. Dans le contexte français d’une division radicale entre philosophie de la littérature et philosophie de l’art, les thèses de Kendall Walton connaissent donc en France peu d’héritiers. On se penchera donc sur ce classique de la théorie de la représentation, et sur ses conséquences dans le champ institutionnel français.

La séance se déroulera mercredi 23 octobre 2019 de 14h à 17h à l’université de Caen, campus 1, Maison de la recherche en sciences humaines (MRSH), salle SH 126. Toute personne intéressée peut participer au séminaire.

Contact : maud.pouradier@unicaen.fr

Séminaire de PhiLiA : compte rendu de la séance du 5 juin 2019

Séance inaugurale du groupe PhiLiA

Présents : Pierre Fasula, Maud Pouradier, Claudio Veloso, Jean-François Castille, Bernard Gendrel, Agathe Novak-Lechevalier, Frédéric Slaby, Dimitra Dardagni.

Pourquoi une groupe de réflexion sur la philosophie de la littérature et de l’art ?

Traditionnellement, le champ esthétique tel qu’il fut délimité par Hegel comprend tous les anciens beaux-arts et la littérature. On observe cependant depuis une vingtaine d’années en France la séparation et la distinction entre deux domaines : la philosophie de l’art d’une part, qui est l’héritière institutionnelle de l’esthétique, et la philosophie de la littérature d’autre part, qui se rattache plutôt à l’éthique. Comment expliquer ce phénomène étrange, qui semble typiquement français ?

Continuer la lecture

Atelier de travail autour de « Why do we care about literary characters ? » de Blakey Vermeule le 5 juin 2019

Mercredi 5 juin 2019 de 15h à 18h, université de Caen, MRSH, salle SH 148, atelier de travail autour du livre de Blakey Vermeule, Why do we care about literary characters ? (Johns Hopkins university press, 2010). Il s’agira de la séance inaugurale du groupe PhiLiA (Philosophie de la Littérature et de l’Art).

Organisateurs : Maud Pouradier (EA Identité et Subjectivité, Université de Caen), Pierre Fasula (ISJPS, Paris 1) et Claudio Veloso (auteur de Pourquoi la Poétique d’Aristote ?).

 

Seront présents à cet atelier (sous réserve) : Julie Anselmini (LASLAR, Université de Caen), Jean-François Castille (LASLAR,  Université de Caen), Bernard Gendrel (LIS, Paris 12), Agathe Novak-Lechevalier (CSLF, Paris 10), et Frédéric Slaby (ERIBIA, Université de Caen).