Les Aveux de la chair de Michel Foucault : réflexions sur les enjeux éthiques et scientifiques d’une édition posthume

Publié dans Archives de philosophie, octobre-décembre 2019, tome 82 (4), p. 808-812.

Evénement philosophique et éditorial

La lecture des Aveux de la chair[1], publié en 2018 aux éditions Gallimard par Frédéric Gros, est une expérience temporelle singulière : ce manuscrit rédigé avant L’Usage des plaisirs et Le Souci de soi, mais figurant dans le plan foucaldien en quatrième position dans l’Histoire de la sexualité, est édité plus de trente ans après la mort de l’auteur, alors que les concepts foucaldiens ont largement infusé tous les discours théoriques, politiques et même ordinaires sur la sexualité. Ce propos porte sur les difficultés d’un tel décalage, et les questions d’éthique de l’édition qu’il met en lumière.

Continuer la lecture

Découverte de la « deixis fonctionnelle », théorisée et mise en pratique par Bruno Haas

Il est rare qu’un philosophe de l’art propose une méthode pratique d’analyse des oeuvres d’art, et tente de la mettre à l’épreuve d’oeuvres précises. C’est en allant à l’atelier proposé au Louvre le 25 octobre autour du Parnasse de Mantegna que j’ai découvert la proposition théorique et pratique de Bruno Haas d’une deixis fonctionnelle.

Mantegna, Le Parnasse, musée du Louvre
Continuer la lecture